dimanche 31 mai 2009

Tarte au citron meringuée

La recette vient de Marmiton, elle est top, la voici: (je préfère avec moins de sucre pour la crème et je remplace le sucre par du sucre glace pour la meringue et pareil je mets moins de sucre)

Ingrédients (pour 6/8 personnes) :

PÂTE SABLÉE:
- 250 g de farine
- 125 g de beurre
- 70 g de sucre
- 2 jaunes d'oeufs
- 5 cl d'eau
- 1 pincée de sel

CRÈME AU CITRON
- 4 citrons de taille moyenne
- 150 g de sucre
- 3 oeufs
- une cuillère à soupe de Maïzena

MERINGUE
- 2 blancs d'oeuf
- 100 g de sucre
- 1/2 c à café de levure chimique


Préparation :

PÂTE:
Blanchir les jaunes et le sucre au fouet et détendre le mélange avec un peu d'eau. Mélanger au doigt la farine et le beurre coupé en petites parcelles pour obtenir une consistance sableuse et que tout le beurre soit absorbé (!!! Il faut faire vite pour que le mélange ne ramollisse pas trop!). Verser au milieu de ce "sable" le mélange liquide. Incoporer au couteau les éléments rapidement sans leur donner de corps. Former une boule avec les paumes et fraiser 1 ou 2 fois pour rendre la boule + homogène. Foncez un moule de 25 cm de diamètre avec la pâte, garnissez la de papier sulfurisé et de haricots secs. Faites cuire à blanc 20 à 25 mn, à 180°C, Th 6-7 . (NB après baisser le four à 120°C/150°C environ pour la meringue).

CRÈME AU CITRON :
Laver les citrons et en "zester" 2. Mettre les zestes très fins dans une casserole. Presser les citrons et mettre le jus avec les zestes dans la casserole. Verser le sucre et la Maïzena. Remuer, et commencer à faire chauffer à feux doux. Battre les oeufs dans un récipients séparé. Une fois les oeufs battus, incorporer tout en remuant le jus de citron, le sucre, la Maïzena et les zestes. Mettre à feu fort et continuer à remuer à l'aide d'un fouet. Le mélange va commencer à s'épaissir. Attention de toujours remuer lorsque les oeufs sont ajoutés, car la crème de citron pourrait brûler. Oter du feux et verser l'appareil sur le fond de tarte cuit.

MERINGUE :
Monter les blancs en neige avec une pincée de sel. Quand ils commencent à être fermes, ajouter le sucre puis la levure. Mixer jusqu'à ce que la neige soit ferme. Recouvrir avec les blancs en neige et napper. Cuire à four doux (120°C/150°C) juqu'à ce que la meringue dore (10 mn).

Brioche parfaite

Depuis quelques jours, une délicieuse odeur flotte chez nous... La machine à pain a fait son apparition... et c'est extra top ! Pain, brioche, pâte à pizza... pour l'instant, pas beaucoup de ratés...! Je vous copie-colle donc la meilleure recette de brioche que j'ai essayée jusqu'à présent... elle vient de Polange, et je la trouve parfaite ! La mie est vraiment filante... pas comme un gâteau, ce qui est le défaut de la plupart des recettes que j'avais essayées.

Préparer un levain.
Mélanger dans un bol, 100ml lait tiède et 15 g de levure fraîche. Mélanger, ensuite ajouter 80 g de farine T55. Mélanger puis transvaser et laisser 1h au moins dans la cuve de la MAP éteinte mais fermée.

Ensuite ajouter :
100 ml de lait
50 g de sucre roux
2 œufs battus en omelette (environ 90 g)
420 g de farine T45 (ou mieux : de gruau)
1 cc de sel

Lancer le programme "normal" ou "pain français".
Dès que le pâton commence à se former, ajouter 130 g de beurre ramolli.

Elle gonfle, elle gonfle... à surveiller!

jeudi 21 mai 2009

Brick au chèvre ou brick à l'oeuf?
















- feuilles de brick

Garniture pour les bricks au chèvre:
- petits chèvre frais
- miel
- citron
- feuilles de menthe
- huile d'olive
- sel et poivre

Garniture pour les bricks aux œufs:
- un œuf par feuille
- sel et poivre

Deux recettes à ne pas forcément faire ensemble mais là on arrivait pas à choisir alors on a fait les deux. La première se fait au four la seconde à la poêle, ce qui donne deux consistances différentes, une version croustillante (pour le four) et une autre plus molle (pour la poêle).

Donc, pour les bricks au chèvre:
Mettre un petit chèvre au centre d'une feuille de brick, ajouter une cuillerée de miel, un soupçon d'huile d'olive, un peu de citron, du sel du poivre et une ou deux feuilles de menthe. Refermer en petit paquet comme on veut (comme on peut) et mettre 10 minutes à four bien chaud.

Pour les bricks à l'œuf, mettre un œuf au centre de la feuille de brick, saler poivrer, plier et mettre dans une poêle bien chaude et huilée et faire cuire de chaque côté jusqu'à ce que l'œuf soit cuit 'le jaune doit être coulant) et les deux côté bien grillés.

mardi 19 mai 2009

Pain de châtaignes

Mmmmmm la photo qui donne trooop envie! Bon on l'a entamé car c'était trop bon et mon moule en silicone fait le grand écart, ce qui donne cette forme de cake très spéciale mais testez et vous verrez....

Préparation : 15 minutes
Cuisson : 1h20

Ingrédients
- 500g de crème de marron (celle de la photo)
- 50g de farine + 10g pour le moule
- 4 œufs
- 100g de beurre mou + 10g pour le moule
- 60g de marrons glacés (en option, j'en mets jamais perso car en général je suis en possession de ces derniers seulement a noel et ils font pas long feu)
- crème chantilly
- sel

Dans un saladier, mélangez au fouet la crème de marron et le beurre mou.
Séparez les blancs des jaunes d’œufs. Ajoutez ces derniers à la préparation, avec la farine tamisée et une pincée de sel.
Préchauffez le four à th. 5-6 (170 °C). Beurrer le moule ou utilisez un moule anti-adhérent
Émiettez grossièrement les marrons glacés sur un papier sulfurisé.
Montez les blancs en neige ferme puis incorporez-les à la préparation.
Versez ds un moule et saupoudrez des marrons émiettés.
Enfourner 1h20 environ. Démoulez tiède.

Ben après vous faites comme vous voulez, si vous voulez rajouter de la chantilly… c’est vous qui voyez…. Je le conseille!
Ah... et le lendemain c'est encore meilleur!

vendredi 15 mai 2009

Cake courgette et feta

- 200g de farine
- 1 yaourt blanc (type fjord)
- 3 œufs
- 1 sachet de levure chimique
- 1 courgette de belle taille
- 1 bocal de feta marinée aux herbes

Le plus important, c'est de prendre de la feta à l'huile aux herbes, et de ne pas hésiter à prendre une bonne marque, car on va utiliser l'huile parfumée pour la pâte du cake.
Laver la courgettes, garder la peau, la couper en petits cubes et les faire blanchir pendant dix minutes.
Pendant ce temps, mélanger farine, levure et œufs, puis le yaourt et 4 bonnes cuillères à soupe de l'huile de la feta, en essayant d'attraper le maximum des herbes du fond du pot. La pâte doit être bien lisse. Ne pas oublier d'assaisonner.
Ajouter alors courgette et feta égouttée, puis enfourner pour 45 minutes à 180°C.

Bonne idée: garder le bocal d'huile restant pour l'utiliser à la place de l'huile d'olive dans les vinaigrettes, on obtient une sauce très parfumée et qui surprend.
Une variante de ce cake pourrait être, j'imagine, de remplacer l'huile de la feta par l'huile magique du soleil. À essayer!

(La photo sera ajoutée sous peu par ma complice!)

dimanche 10 mai 2009

Nöel en mai

Pas de recette à proprement parler, mais plutôt une disposition.
Disposer sur une assiette:
- une tranche de foie gras, découpée à l'emporte-pièce en forme d'étoile (j'imagine qu'une variante cœur pour la Saint-Valentin est envisageable)
- deux tranches de pain d'épices découpées avec le même emporte-pièce
- des quartiers de figues fraîches
- une grappe de groseilles
- une compotée de figues
- de la cannelle saupoudrée sur l'assiette

Merci à ma grand-mère Gisèle!

mercredi 6 mai 2009

Huile-magique-du-soleil

Et devant les demandes incessantes des fans en délire... voici la très attendue "Huile-magique-du-soleil" qui va changer votre vie, et accessoirement la teneur de pas mal de vos plats. En fait c'est tout bête (ça y est, j'en sens qui sont déjà déçus...) :

- un pot en verre
- de l'huile d'olive de qualité
- thym, romarin, basilic (frais de préférence)
- de l'ail (j'adooooooore ça)

Et hop, on met tous les ingrédients dans le pot, et on laisse mariner minimum 24h.
On s'en sert ensuite sur des rôtis, des spaghettis, des tartes tatins à la tomate... etc.
Magie, magie ! et bonheur-bonheur des narines, à l'ouverture du pot !!

Okonomiyaki

À force d'entendre "manger japonais" comme synonyme de "manger des sushis", ça m'a donné envie de faire comprendre à mes amies par l'expérience que les japonais ont une gamme beaucoup plus variée que le pauvre sashimi qui n'a pas vu la mer depuis sa congélation et qui se fait découper à rebrousse-poil par les chinois (encore un autre amalgame, mais on sort du sujet) de la rue Monsieur le Prince (pour les parisiens).

L'okonomiyaki est une grosse galette au choux + à peu près tout ce qu'il vous plaira.
Il faut compter par personne:
- 1 oeuf
- 100 g de farine
- 100 mL d'eau salée (on peut prendre un bouillon pour parfumer)
- 2 ou 3 feuilles de choux blanc
- du poisson, du bacon, ou même des asperges ou de la tomate (variante française SELON les japonais, qui mettent des asperges dans tout ce qui est censé être français)
On mélange donc le tout (on se rend compte au passage qu'on en a trop fait parce que déjà on a invité que des filles et que, il faut le dire, l'okonomiyaki est assez calant). On commence par mettre dans la poêle la garniture désirée, puis on verse le mélange au choux, et on fait cuire à la poêle des deux côtés en retournant cette épaisse galette à l'aide d'une assiette (périlleux, à faire cachée en cuisine). Là interviennent les ingrédients typiques: une fois que la galette est cuite, il faut la caraméliser à la sauce Tonkatsu ou "bouledogue" (pas de souci, il est juste sur l'étiquette), en la repassant à la poêle.

À la fin, on sert dans l'assiette, et on arrose copieusement à nouveau de sauce bouledogue, on parsème de nori (des paillettes d'algue) et de katsuobushi! (des copeaux de bonite séchée)

Et là, c'est le côté "show" de ce plat, sous l'effet de la chaleur, ça donne ça:

video

Les copeaux de poisson dansent, "meuh naaaan ils sont pas vivants, je t'assure".

dimanche 3 mai 2009

Madame Mado


Bon comme on peut trouver des recettes de Madeleines partout et que j'en essaie une différente à chaque fois, je vous mets juste une petite photo pour le plaisir. L'italien (beau et demeuré qu'il était) a trouvé que wahou, je les ai faites moi-même, mais c'est fou la forme... comment on fait avec les mains? Oui, bon, ben on utilise un moule quand même.
Et c'est bien vrai, la seule chose qui compte pour les madeleines, c'est le moule (en silicone et de différentes tailles pour ma part, les petites servant plutôt à des expériences de madeleines salées apéritives) ET le frigo. Il faut (une fois la pâte mise dans les alvéoles) laisser glacer au frigo (ou au congel pour les pressées) et enfourner ensuite directement, et pouf! la bosse des madeleines se crée.

samedi 2 mai 2009

Bricks du samedi

- feuilles de brick
- 2 boîtes de thon
- 1 boîte de ricotta
- un peu de feta
- une courgette
- deux gousses d'ail
- un chouilla de ras-el-hanout
- un soupçon de lait

Mélanger le thon à la ricotta + feta. Râpez la courgette grossièrement, et la faire revenir avec les gousses d'ail hachées et quelques pincées de ras-el-hanout. Une fois qu'elles ont bien rendu leur eau, les ajouter à la préparation de thon. Lier l'ensemble avec un peu de lait pour que le mélange ne soit pas trop sec. Saler, poivrer. Mettre l'équivalent de deux ou trois cuillères à soupe au milieu d'une feuille de brick et plier comme on peut :) ! (ma technique du moment : petit paté rectangulaire de préparation au centre, rabattre le côte gauche, le côté droit, puis une fois qu'on obtient un genre de tube, hop, replier le haut et le bas pour arriver à un rectangle... dont on fait revenir les côtés pliés dessous, pour commencer... bon, ok ça n'a pas l'air clair... faudrait plutôt un schéma, je pense...).
Faire revenir les petits paquets dans qqs cuillères d'huile d'olive, 2-3 minutes de chaque côté.