mardi 24 novembre 2009

Cheesecake rose au chocolat blanc

Allez, on se remet au boulot les cornichonnes... avec un petit cheesecake improvisé.

- 1 paquet de biscuits roses de Reims
- 80-90 g de beurre
- 200 g chocolat blanc à pâtisser
- 3 ou 4 petits suisses
- 4 kiris
- 2 feuilles de gélatine ou de l'agar agar

C'est donc simplissime...!
Pour le fond, émietter le paquet de biscuit. Technique géniale : mettre les biscuits dans un sac de congélation et passer le rouleau à patisserie dessus. Puis mélanger les miettes au beurre ramoli, jusqu'a obtenir une texture crumble, puis normalement, quelque chose d'un peu plus collant qui puisse former une boule. Etaler cette pâte/boule au fond d'un moule à gâteau, chemisé de papier sulfurisé. Réserver au frigo.

Puis faire fondre le chocolat blanc. Le mélanger, à froid aux kiris et aux petits suisses. Normalement, pas besoin de sucrer, mais mieux vaut goûter quand même.
Puis faire ramollir la gélatine dans de l'eau froide. Au bout de 5-10 mn, l'essorer et la faire chauffer à feu doux en remuant. Une fois la gélatine fondue, y intégrer une grosse cuillère de notre mélange blanc. Puis verser le contenu de la casserole dans le reste du mélange blanc.

Verser le tout sur le fond rose. Et hop au frigo pour plusieurs heures, voire même une nuit c'est mieux !

mercredi 19 août 2009

Velouté de betteraves


























Le velouté de betterave de marguerite (4 pers.)

- 2 betteraves cuites
- 2 yaourts brassés
- des herbes fraiches (genre ciboulette ou ce qu'on a sous la main)

- du cumin (un peu)

Alors, c'est très simple:

-Mixer tous les ingrédients.

-Verser dans des verres ou des verrines c'est plus joli.

-Mettre un peu au frais

et voili…

dimanche 2 août 2009

cake aux figues et jambon cru


















Allez hop, encore un cake !

- 180 g de farine
- 3 œufs
- 100 g de gruyère râpé
- 10 cl de crème semi-épaisse
- 10 cl d'huile végétale (j'ai essayé avec de l'huile de pépin de courge et c'est très miam)
- 1 sachet de levure chimique
- 200 g de figues fraîches ou décongelées
- 100 g de jambon cru
- 1 poignée de parmesan
- Quelques feuilles de basilic
- sel et poivre

Coupez les figues en morceaux et déchirez le jambon cru à la main.

Dans un saladier, battez légèrement les œufs avec l'huile et la crème.
Ajoutez la farine et le gruyère râpé puis le jambon et les figues (Gardez-en une partie pour la déco du cake).
Incorporez délicatement la levure chimique.
Quand la pâte est bien homogène, ajoutez le basilic ciselé, le sel et le poivre.

Versez dans un moule beurré et fariné.
Disposez quelques figues sur le dessus du cake et soupoudrez de parmesan.
Placez dans un four préchauffé à 180° (th.6) et laissez cuire 50 mn environ.
À mi-cuisson, recouvrez le cake d'une feuille de papier sulfurisé pour que les figues sur le dessus ne brûlent pas.

Laissez le cake refroidir et régalez-vous.

samedi 18 juillet 2009

Chocoroulé

Mmmm... j'ai acheté la nouvelle bible des desserts... et je ne le regrette pas...
I love cake de Trish Deseine... Et mon assistante de trois ans et moi-même avons tenté, et ma foi, pas mal réussi, le gâteau roulé au chocolat de la page 82.

Miam. Slurp. Miam. Voici notre version, à peine modifiée, de la recette.

- 5 oeufs
- 200 g de chocolat noir
- 175 g de sucre
- un peu de sucre glace
- un peu de cacao sucré genre Nesquick
- un demi-pot de mascarpone
- 250 ml de crème liquide


Préchauffez le four à 180°C.
D'abord, on s'occupe du gâteau. Battre le sucre et les jaunes d'oeufs jusqu'à ce que le m"lange soit mousseux, puis y incorporer le chocolat noir fondu. Dans un autre récipient, battre les oeufs en neige, puis ajoutez les délicatement au reste, avec une maryse. Préparer sur une plaque de four ou dans un lèche-frite, une grande feuille de papier sulfurisé (feuille A), et y verser la préparation, en essayant de faire un rectangle, et d'avoir à peu près la même épaisseur partout. Faire cuire 15-20mn. Retirer lorsque le gâteau est ferme au-dessus, mais semble encore moelleux dessous. Une fois sorti du four, déposer sur notre drôle de gâteau plat une autre feuille de papier sulfurisé (feuille B), et laissez refroidir.
Battre trois grosses cuillères à soupe de mascarpone avec la crème fleurette, jusqu'à ce que le mélange soit bien ferme. Réserver au frais.
Une fois le gâteau refroidi, retirer la feuille du dessus (B), la retourner et y saupoudrer du sucre glace et du cacao sucré. Puis, opération délicate, se saisir du gâteau et le retourner, paf, cette feuille B. Vous avez donc face à vous la feuille A, que vous pouvez retirer délicatement.
Badigeonnez la face visible du gâteau de la crème au mascarpone, en s'arrêtant deux centimètres avant la fin du gâteau.
Puis, c'est parti pour le roulage. Ceux qui ont déjà fait des makis vont se sentir plus à l'aise... En gros, il faut s'aider de la feuille de papier sulfurisé, et rouleeeeeeer... Un peu comme une cigarette roulée, en fait ! Le secret et de très bien serrer au départ, même si ça craque de partout.
Et voilà ! Un peu de sucre glace et miam slurp miam.
Le frigo donnera un peu plus de tenue au gâteau et évitera que la crème ne prenne trop le chaud.

mercredi 15 juillet 2009

Risotto vert


Je poste cette recette tardivement, mais quand je l'ai improvisée au printemps, elle s'y accordait très bien: un risotto de pointes d'asperges, de ciboule et de petites courgettes. Par contre, je n'ai aucune idée des proportions, donc à votre guise:

- riz arborio
- petites courgettes
- ciboule
- asperges (juste les pointes, c'est encore meilleur)
- parmesan en lamelles
- 1 demi-citron vert
- 1 cs de jus de pomme
- huile d'olive
- coriandre
- 1 cube de bouillon de légumes ou poulet
(- si j'étais en France, j'aurais bien ajouté une échalote ou deux)

Préparer 1L de bouillon et le réserver.
Faire revenir rapidement dans l'huile d'olive l'échalote et le riz jusqu'à ce qu'il devienne transparent. Couvrir avec le bouillon, puis tout au long du reste de la préparation, l'ajouter progressivement au riz jusqu'à ce qu'il devienne crémeux.
Dans une poêle, faire sauter les courgettes coupées en dés, les pointes d'asperges et la ciboule émincée. Mélanger les légumes au riz, mouiller avec du vin blanc, ou bien si comme moi vous n'avez pas envie d'acheter une bouteille entière pour en utiliser 1/2 verre, vous pouvez essayer de fabriquer un ersatz. Pour ma part, j'ai mis du citron vert pour l'acidité et un peu de jus de pomme pour le côté fruité.
On finit le plat en le parsemant de coriandre ciselée et de lamelles de parmesan.

samedi 20 juin 2009

cake ensoleillé























- 180 g de farine
- 3 œufs
- 10 cl de crème semi-épaisse
- 10 cl d'huile d'olive
- 100 g de gruyère râpé
- 1 sachet de levure chimique
- 2 carottes
- 1 courgette
- 1 poireau
- 2 petits poivrons (rouge, vert ou jaune)
- 1 poignée de thym
- sel et poivre

Lavez et épluchez les légumes. Coupez-les en bâtonnets de 5cm environ et disposez-les dans un plat allant au four (vous pouvez tapisser de le plat de papier sulfurisé pour que ça n'accroche pas). Arrosez les légumes d'huile d'olive, ajoutez le thym, le sel et le poivre. Placez dans un four préchauffé à 180° (th.6) et faire cuire 20 à 30 mn environ en mélangeant à mi-cuisson.

Dans un saladier, battez légèrement les œufs avec l'huile, la crème et ajoutez les légumes grillés.
Réservez un peu de légumes pour la décoration du cake.
Ajoutez la farine et le gruyère. Salez et poivrez.
Incorporez délicatement la levure.

Versez la pâte dans un moule beurré et fariné.
Disposez quelques légumes sur le dessus du cake et enfournez aussitôt, toujours à 180° (th.6).

Faites cuire 50 mn environ, en prenant soin, à mi-cuisson, de recouvrir le cake d'une feuille de papier sulfurisé pour que les légumes sur le dessus ne brûlent pas.

Laissez le cake se reposer un peu avant de l'engloutir !

lundi 15 juin 2009

Rôti abricot

- 1 rôti de porc de la taille qu'il vous faut (environ 1,5 kg par exemple)
- 2 gros oignons
- 2 ou 3 carottes
- 2 ou 3 tomates
- jus de pomme
- confiture d'abricot
- herbes de provence

Disposez le rôti dans un plat allant au four. Débitez les carottes en rondelles moyennes, émincez les oignons, et coupez les tomates en quartiers. Disposez les légumes autour du rôti. Saupoudrez les herbes au-dessus de tout ça. Salez, Poivrez.
Versez du jus de pomme, jusqu'au 3/4 de la hauteur des légumes. Enfournez 1h15 à four préchauffé 180-200° (th. 6-7). Baissez un peu en cours de cuisson si cela fonçe trop vite, et arrosez une ou deux fois les légumes d'un mélange moitié jus de pomme, moitié eau.
Au bout d'1h15, badigeonner très généreusement le rôti de confiture d'abricot. Renouveler l'opération au moins trois-quatre fois, tout en prolongeant la cuisson d'environ 20mn.
Quand le rôti est bien caramélisé, c'est prêt !

dimanche 31 mai 2009

Tarte au citron meringuée

La recette vient de Marmiton, elle est top, la voici: (je préfère avec moins de sucre pour la crème et je remplace le sucre par du sucre glace pour la meringue et pareil je mets moins de sucre)

Ingrédients (pour 6/8 personnes) :

PÂTE SABLÉE:
- 250 g de farine
- 125 g de beurre
- 70 g de sucre
- 2 jaunes d'oeufs
- 5 cl d'eau
- 1 pincée de sel

CRÈME AU CITRON
- 4 citrons de taille moyenne
- 150 g de sucre
- 3 oeufs
- une cuillère à soupe de Maïzena

MERINGUE
- 2 blancs d'oeuf
- 100 g de sucre
- 1/2 c à café de levure chimique


Préparation :

PÂTE:
Blanchir les jaunes et le sucre au fouet et détendre le mélange avec un peu d'eau. Mélanger au doigt la farine et le beurre coupé en petites parcelles pour obtenir une consistance sableuse et que tout le beurre soit absorbé (!!! Il faut faire vite pour que le mélange ne ramollisse pas trop!). Verser au milieu de ce "sable" le mélange liquide. Incoporer au couteau les éléments rapidement sans leur donner de corps. Former une boule avec les paumes et fraiser 1 ou 2 fois pour rendre la boule + homogène. Foncez un moule de 25 cm de diamètre avec la pâte, garnissez la de papier sulfurisé et de haricots secs. Faites cuire à blanc 20 à 25 mn, à 180°C, Th 6-7 . (NB après baisser le four à 120°C/150°C environ pour la meringue).

CRÈME AU CITRON :
Laver les citrons et en "zester" 2. Mettre les zestes très fins dans une casserole. Presser les citrons et mettre le jus avec les zestes dans la casserole. Verser le sucre et la Maïzena. Remuer, et commencer à faire chauffer à feux doux. Battre les oeufs dans un récipients séparé. Une fois les oeufs battus, incorporer tout en remuant le jus de citron, le sucre, la Maïzena et les zestes. Mettre à feu fort et continuer à remuer à l'aide d'un fouet. Le mélange va commencer à s'épaissir. Attention de toujours remuer lorsque les oeufs sont ajoutés, car la crème de citron pourrait brûler. Oter du feux et verser l'appareil sur le fond de tarte cuit.

MERINGUE :
Monter les blancs en neige avec une pincée de sel. Quand ils commencent à être fermes, ajouter le sucre puis la levure. Mixer jusqu'à ce que la neige soit ferme. Recouvrir avec les blancs en neige et napper. Cuire à four doux (120°C/150°C) juqu'à ce que la meringue dore (10 mn).

Brioche parfaite

Depuis quelques jours, une délicieuse odeur flotte chez nous... La machine à pain a fait son apparition... et c'est extra top ! Pain, brioche, pâte à pizza... pour l'instant, pas beaucoup de ratés...! Je vous copie-colle donc la meilleure recette de brioche que j'ai essayée jusqu'à présent... elle vient de Polange, et je la trouve parfaite ! La mie est vraiment filante... pas comme un gâteau, ce qui est le défaut de la plupart des recettes que j'avais essayées.

Préparer un levain.
Mélanger dans un bol, 100ml lait tiède et 15 g de levure fraîche. Mélanger, ensuite ajouter 80 g de farine T55. Mélanger puis transvaser et laisser 1h au moins dans la cuve de la MAP éteinte mais fermée.

Ensuite ajouter :
100 ml de lait
50 g de sucre roux
2 œufs battus en omelette (environ 90 g)
420 g de farine T45 (ou mieux : de gruau)
1 cc de sel

Lancer le programme "normal" ou "pain français".
Dès que le pâton commence à se former, ajouter 130 g de beurre ramolli.

Elle gonfle, elle gonfle... à surveiller!

jeudi 21 mai 2009

Brick au chèvre ou brick à l'oeuf?
















- feuilles de brick

Garniture pour les bricks au chèvre:
- petits chèvre frais
- miel
- citron
- feuilles de menthe
- huile d'olive
- sel et poivre

Garniture pour les bricks aux œufs:
- un œuf par feuille
- sel et poivre

Deux recettes à ne pas forcément faire ensemble mais là on arrivait pas à choisir alors on a fait les deux. La première se fait au four la seconde à la poêle, ce qui donne deux consistances différentes, une version croustillante (pour le four) et une autre plus molle (pour la poêle).

Donc, pour les bricks au chèvre:
Mettre un petit chèvre au centre d'une feuille de brick, ajouter une cuillerée de miel, un soupçon d'huile d'olive, un peu de citron, du sel du poivre et une ou deux feuilles de menthe. Refermer en petit paquet comme on veut (comme on peut) et mettre 10 minutes à four bien chaud.

Pour les bricks à l'œuf, mettre un œuf au centre de la feuille de brick, saler poivrer, plier et mettre dans une poêle bien chaude et huilée et faire cuire de chaque côté jusqu'à ce que l'œuf soit cuit 'le jaune doit être coulant) et les deux côté bien grillés.

mardi 19 mai 2009

Pain de châtaignes

Mmmmmm la photo qui donne trooop envie! Bon on l'a entamé car c'était trop bon et mon moule en silicone fait le grand écart, ce qui donne cette forme de cake très spéciale mais testez et vous verrez....

Préparation : 15 minutes
Cuisson : 1h20

Ingrédients
- 500g de crème de marron (celle de la photo)
- 50g de farine + 10g pour le moule
- 4 œufs
- 100g de beurre mou + 10g pour le moule
- 60g de marrons glacés (en option, j'en mets jamais perso car en général je suis en possession de ces derniers seulement a noel et ils font pas long feu)
- crème chantilly
- sel

Dans un saladier, mélangez au fouet la crème de marron et le beurre mou.
Séparez les blancs des jaunes d’œufs. Ajoutez ces derniers à la préparation, avec la farine tamisée et une pincée de sel.
Préchauffez le four à th. 5-6 (170 °C). Beurrer le moule ou utilisez un moule anti-adhérent
Émiettez grossièrement les marrons glacés sur un papier sulfurisé.
Montez les blancs en neige ferme puis incorporez-les à la préparation.
Versez ds un moule et saupoudrez des marrons émiettés.
Enfourner 1h20 environ. Démoulez tiède.

Ben après vous faites comme vous voulez, si vous voulez rajouter de la chantilly… c’est vous qui voyez…. Je le conseille!
Ah... et le lendemain c'est encore meilleur!

vendredi 15 mai 2009

Cake courgette et feta

- 200g de farine
- 1 yaourt blanc (type fjord)
- 3 œufs
- 1 sachet de levure chimique
- 1 courgette de belle taille
- 1 bocal de feta marinée aux herbes

Le plus important, c'est de prendre de la feta à l'huile aux herbes, et de ne pas hésiter à prendre une bonne marque, car on va utiliser l'huile parfumée pour la pâte du cake.
Laver la courgettes, garder la peau, la couper en petits cubes et les faire blanchir pendant dix minutes.
Pendant ce temps, mélanger farine, levure et œufs, puis le yaourt et 4 bonnes cuillères à soupe de l'huile de la feta, en essayant d'attraper le maximum des herbes du fond du pot. La pâte doit être bien lisse. Ne pas oublier d'assaisonner.
Ajouter alors courgette et feta égouttée, puis enfourner pour 45 minutes à 180°C.

Bonne idée: garder le bocal d'huile restant pour l'utiliser à la place de l'huile d'olive dans les vinaigrettes, on obtient une sauce très parfumée et qui surprend.
Une variante de ce cake pourrait être, j'imagine, de remplacer l'huile de la feta par l'huile magique du soleil. À essayer!

(La photo sera ajoutée sous peu par ma complice!)

dimanche 10 mai 2009

Nöel en mai

Pas de recette à proprement parler, mais plutôt une disposition.
Disposer sur une assiette:
- une tranche de foie gras, découpée à l'emporte-pièce en forme d'étoile (j'imagine qu'une variante cœur pour la Saint-Valentin est envisageable)
- deux tranches de pain d'épices découpées avec le même emporte-pièce
- des quartiers de figues fraîches
- une grappe de groseilles
- une compotée de figues
- de la cannelle saupoudrée sur l'assiette

Merci à ma grand-mère Gisèle!

mercredi 6 mai 2009

Huile-magique-du-soleil

Et devant les demandes incessantes des fans en délire... voici la très attendue "Huile-magique-du-soleil" qui va changer votre vie, et accessoirement la teneur de pas mal de vos plats. En fait c'est tout bête (ça y est, j'en sens qui sont déjà déçus...) :

- un pot en verre
- de l'huile d'olive de qualité
- thym, romarin, basilic (frais de préférence)
- de l'ail (j'adooooooore ça)

Et hop, on met tous les ingrédients dans le pot, et on laisse mariner minimum 24h.
On s'en sert ensuite sur des rôtis, des spaghettis, des tartes tatins à la tomate... etc.
Magie, magie ! et bonheur-bonheur des narines, à l'ouverture du pot !!

Okonomiyaki

À force d'entendre "manger japonais" comme synonyme de "manger des sushis", ça m'a donné envie de faire comprendre à mes amies par l'expérience que les japonais ont une gamme beaucoup plus variée que le pauvre sashimi qui n'a pas vu la mer depuis sa congélation et qui se fait découper à rebrousse-poil par les chinois (encore un autre amalgame, mais on sort du sujet) de la rue Monsieur le Prince (pour les parisiens).

L'okonomiyaki est une grosse galette au choux + à peu près tout ce qu'il vous plaira.
Il faut compter par personne:
- 1 oeuf
- 100 g de farine
- 100 mL d'eau salée (on peut prendre un bouillon pour parfumer)
- 2 ou 3 feuilles de choux blanc
- du poisson, du bacon, ou même des asperges ou de la tomate (variante française SELON les japonais, qui mettent des asperges dans tout ce qui est censé être français)
On mélange donc le tout (on se rend compte au passage qu'on en a trop fait parce que déjà on a invité que des filles et que, il faut le dire, l'okonomiyaki est assez calant). On commence par mettre dans la poêle la garniture désirée, puis on verse le mélange au choux, et on fait cuire à la poêle des deux côtés en retournant cette épaisse galette à l'aide d'une assiette (périlleux, à faire cachée en cuisine). Là interviennent les ingrédients typiques: une fois que la galette est cuite, il faut la caraméliser à la sauce Tonkatsu ou "bouledogue" (pas de souci, il est juste sur l'étiquette), en la repassant à la poêle.

À la fin, on sert dans l'assiette, et on arrose copieusement à nouveau de sauce bouledogue, on parsème de nori (des paillettes d'algue) et de katsuobushi! (des copeaux de bonite séchée)

Et là, c'est le côté "show" de ce plat, sous l'effet de la chaleur, ça donne ça:

video

Les copeaux de poisson dansent, "meuh naaaan ils sont pas vivants, je t'assure".

dimanche 3 mai 2009

Madame Mado


Bon comme on peut trouver des recettes de Madeleines partout et que j'en essaie une différente à chaque fois, je vous mets juste une petite photo pour le plaisir. L'italien (beau et demeuré qu'il était) a trouvé que wahou, je les ai faites moi-même, mais c'est fou la forme... comment on fait avec les mains? Oui, bon, ben on utilise un moule quand même.
Et c'est bien vrai, la seule chose qui compte pour les madeleines, c'est le moule (en silicone et de différentes tailles pour ma part, les petites servant plutôt à des expériences de madeleines salées apéritives) ET le frigo. Il faut (une fois la pâte mise dans les alvéoles) laisser glacer au frigo (ou au congel pour les pressées) et enfourner ensuite directement, et pouf! la bosse des madeleines se crée.

samedi 2 mai 2009

Bricks du samedi

- feuilles de brick
- 2 boîtes de thon
- 1 boîte de ricotta
- un peu de feta
- une courgette
- deux gousses d'ail
- un chouilla de ras-el-hanout
- un soupçon de lait

Mélanger le thon à la ricotta + feta. Râpez la courgette grossièrement, et la faire revenir avec les gousses d'ail hachées et quelques pincées de ras-el-hanout. Une fois qu'elles ont bien rendu leur eau, les ajouter à la préparation de thon. Lier l'ensemble avec un peu de lait pour que le mélange ne soit pas trop sec. Saler, poivrer. Mettre l'équivalent de deux ou trois cuillères à soupe au milieu d'une feuille de brick et plier comme on peut :) ! (ma technique du moment : petit paté rectangulaire de préparation au centre, rabattre le côte gauche, le côté droit, puis une fois qu'on obtient un genre de tube, hop, replier le haut et le bas pour arriver à un rectangle... dont on fait revenir les côtés pliés dessous, pour commencer... bon, ok ça n'a pas l'air clair... faudrait plutôt un schéma, je pense...).
Faire revenir les petits paquets dans qqs cuillères d'huile d'olive, 2-3 minutes de chaque côté.

jeudi 30 avril 2009

Fraisi-shake


Des fraises, du lait, du sucre de canne, de la menthe, un blender...
Pas compliqué mais boooooooooooooooooon.

mercredi 29 avril 2009

Gâteau au chocolat de mes filles

La recette et le titre viennent de mister Gilles Choukroun... Un délice. Même pas le temps de prendre la photo... héhé.

- 200 g de chocolat noir
- 4 oeufs
- 75 g de farine
- 180 g de sucre
- 150 g de beurre mou
- sucre glace
- un peu de beurre et farine pour le moule

Préchauffer le four à 180-200°C. Beurrer le moule et le parsemer de farine.
Faire fondre le chocolat au bain-marie (ou alors autre technique que je viens de découvrir dans un autre livre : recouvrir le chocolat d'eau bouillante, laisser agir une minute et retirer l'eau) Ajouter le beurre. Prendre les oeufs, séparer les blancs des jaunes. Ajouter les jaunes au chocolat, en remuant tout le temps. Puis, la farine en fouettant. Battre les blancs en neige ferme, dans un autre récipient, puis y ajouter le sucre en continuant de fouetter. Les incorporer au chocolat avec une maryse ou spatule souple. Et verser le mélange bien lisse dans le moule. Au four pour 20-25mn, afin qu'il reste moelleux au centre... sinon c'est un peu sec... et voilà !

******
Variante dite "variante mélano" :

- 75 g de beurre
- 200 g de chocolat noir pâtissier
- 200 g de sucre
- 5 oeufs
- une cuillère à soupe de farine

Faire fondre le chocolat et le beurre à feu doux.
Séparer les blancs des jaunes d'oeuf et ajouter le sucre aux jaunes. Bien mélanger pour que cela devienne blanc et mousseux. Ajouter à cette préparation le chocolat fondu. Mélanger et ajouter la farine. Monter les blancs en neige, mélanger les blancs à la pâte et mettre dans un moule beurré. Mettre au four 25mn à 200° et le sortir.

mardi 28 avril 2009

Cupcakes à la carotte

- 150-200 g de carottes
- 120 g de beurre
- 120 g de cassonnade
- 2 oeufs
- un peu de jus de citron
- un peu de zeste d'orange
- 1 cuillère à café de quatre épices (ou deux)
- 1 cuillère à café de cannelle (ou deux)
- 1 sachet de levure
- 100 g de farine
- 50 g à 100 g d'amandes en poudre et/ou noix de coco rapée
- un chouilla de lait

Battez le sucre et les oeufs jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux. Rajouter le beurre très très mou (j'ai jamais essayé fondu, peut-être que ce serait mieux, à voir). Puis tous les autres ingrédients. Rapez les carottes, les éponger avec du papier absorbant. Les ajouter au reste.
Chez moi la préparation fait une pâte un peu bizarre, pas très appétissante... du genre "mais ça va jamais cuire ce truc"... et en fait magie, magie, 15 minutes de cuisson à 180°C plus tard... miam miam miam... (Adaptez les quantités, c'est un peu au feeling... Recette adaptée du livre de Janet Smith, Cupcakes chez Marabout)

Quiche improvisée


Tout bête: une pâte feuilletée importée de France par eurostar, des brocolis quasiment cuits au préalable mais croquants, une poignée de tomates cerises ou cœur de pigeon (oui parce que le nom est joli), le tout parsemé de gorgonzola. S'ajoute ensuite l'appareil classique, deux œufs (pas de pigeon cette fois-ci) et 20cl de crème fraîche. Comme on dit en Angleterre, "bonapéti!"

lundi 27 avril 2009

Taboulé fresh fresh

- un peu de boulghour
- 1 citron
- 3 ou 4 tomates
- 1 bouquet de persil plat
- 1 bouquet de menthe
- 1 bouquet d'oignons nouveaux
- huile d'olive

Faire gonfler deux ou trois poignées de boulghour dans de l'eau chaude (eau du robinet, ça suffit, pas besoin de faire bouillir), dans un petit bol. Pendant ce temps, hachez un bouquet de menthe, et un bouquet de coriandre ou persil plat (on peut doubler les doses d'herbes).
Ca y est ? C'est gonflé ? Alors hop, on met le boulghour dans un beau plat bleu (si si, c'est obligatoire, sinon la recette échoue inévitablement), on l'arrose d'un jus de citron et d'un boooooooon filet d'huile d'olive. On ajoute les herbes finement ciselées, comme on dit dans les livres. Puis on découpe en petits cubes, 3 ou 4 belles tomates, et un bouquet d'oignons nouveaux. Et hop, c'est beau, c'est prêt, c'est bon. C'est fresh.

Tarte tatin de tomates


- 12 à 15 tomates bien mûres
- 1 pâte feuilletée
- de la moutarde à l'ancienne
- huile magique du soleil
- du basilic

Si possible, la veille, préparer l'huile-magique-du-soleil (recette à venir).
D'abord, faire confire les tomates au four... Pour cela, découper le chapeau de chacune et les disposer collées-serrées, décapitage vers le haut, dans un plat ou moule à gâteau rond. Bien les serrer, because ça va diminuer de volume, et votre tarte risque de faire vide vide. (...) Les recouvrir d'un bon filet de l'huile magique, ou à défaut d'un peu d'huile d'olive banale...
Hop, au four pendant bien 45mn à 180-200°C... Une fois qu'elles sont bien cuites et ramollies, sortir le plat du four, et jeter le jus de cuisson.
Mettre du gruyère rapé ou tout autre fromage de votre goût sur les tomates. Puis recouvrir le plat d'une pâte feuilletée, au centre de laquelle on aura fait un trou de la taille d'une petite pièce de monnaie (pour l'aération...), et qu'on aura enduite de moutarde à l'ancienne sur la face intérieure (la face contre les tomates). Re-hop, au four de nouveau, environ 30mn à 180°C... un peu au feeling. Il faut que la pâte soit bien dorée. Une fois que c'est cuit, démoulage, petites herbes sur le dessus (basilic, par exemple) et régalade.